prise de poids intestins irritables

Déjà, une première publication en 2008 avait étudié deux populations de souris dépourvues de flore intestinale, dans un groupe on avait implanté du matériel fécal de souris obèses et dans l’autre de souris minces. Ce qui stresse votre organisme et perturbe votre système hormonal, notamment la production de cortisol. Tous ces facteurs sont effectivement impliqués dans la prise de poids, en effet l’insulino-résistance joue un rôle important dans la prise de poids, facteur clé du syndrome métabolique et précurseur du diabète de type 2. Les deux communiquent entre eux. Par la suite, les chercheurs ont commencé à effectuer des transplantations fécales entre personnes minces et obèses. Le syndrome de l’intestin irritable (SII), aussi nommé syndrome du côlon irritable, est un trouble digestif caractérisé par des douleurs et des sensations de gêne abdominales. Lors de difficulté de perte de poids chez une femme près de la ménopause, Ça semble fonctionner . Le SIBO  augmente la perméabilité intestinale, avec entrée d’endotoxines bactériennes dans le sang entrainant une cascade inflammatoire pouvant se solder par une prise de poids et de graisse viscérale. Une colopathie, c’est gênant, d’autant que les médicaments ne soulagent que momentanément. Et si la réponse est positive, soyez rassuré. Le coaching de santé globale est peut-être la clé de votre santé ? syndrome du côlon irritable a tendance à provoquer des crampes d’estomac légères à sévères, ce qui peut conduire les gens en sous poids à sauter des repas lorsqu’ils devraient manger à la place. Il en résulte fatigue, asthénie, voire anémie. Alors qu’elle est la solution ? En traversant directement la paroi intestinale, les toxines en excès épuisent le foie. Ce qui veut dire qu’après une prise de poids, notre corps va essayer de maintenir constant ce nouvel équilibre pondéral malgré par la suite une diminution des apports caloriques. C’est la première fois que de façon expérimentale en laboratoire on a pu démontrer que la minceur pouvait être transférable mais seulement en présence d’un régime qui nourrit la flore intestinale (4). En moyenne, dans les pays occidentaux, un enfant reçoit 10 à 20 cures d’antibiotiques avant ces 18 ans. il peut y avoir plusieurs raisons, premièrement on assiste fréquemment à une baisse Il vous envoie des signes, à vous de les repérer. Mail: com@nutrisolution.fr Une approche diététique simpliste basée sur un modèle unique (index glycémique, chrono nutrition, paléo etc.) Merci encore, Quelles sont vos references a montreal svp?? De plus, les obèses qui avaient un SIBO avaient une accumulation de gras plus importante dans le foie (30). Pouvez-vous m’aider ? Prochainement d’ici quelques jours, je vais sortir un article sur les analyses du microbiote, analyses qui me semblent l’avenir pour avoir une idée Les individus souffrant d’obésité présentent une plus grande prévalence de colon irritable mais également de SIBO. Dapoigny M. Syndrome de l'intestin irritable: épidemiologie/poids économique. Une seule cure d’antibiotiques peut produire un déséquilibre permanent du microbiome intestinal. Intestin perméable, passoire, hyperperméabilité intestinale, Leaky Gut Syndrome en anglais, tous ces noms visent une seule et même pathologie, celle d’une paroi intestinale fragilisée. Le point de départ du mécanisme de réparation de la muqueuse intestinale est de dire stop aux agressions. Cette hyper perméabilité de la muqueuse de l’intestin favorise le passage d’endotoxines bactériennes comme les lipopolysaccharides (LPS). Contact, NutriSolution.fr Nous savons également que l’inflammation à bas bruit favorise la prise de poids, principalement au niveau abdominal, cette graisse viscérale étant elle-même génératrice de messagers de l’inflammation entretenant ainsi le cercle vicieux. Approches naturelles des troubles digestifs en pédiatrie – Partie 2 : les enfants, Approche naturelle des troubles digestifs en pédiatrie – Partie 1 : Le nourrisson. Le corps finit par prendre plus de poids qu’avant de commencer les régimes. Bien entendu, la dysbiose intestinale peut favoriser une prise de poids, Le syndrome de l'intestin irritable (SII), souvent appelé « côlon irritable », est un trouble chronique du système digestif. Les individus souffrant d’obésité présentent une plus grande prévalence de colon irritable mais également de SIBO. Il se traduit par un trouble de la motricité intestinale (les contractions de l'intestin grêle et du côlon sont soit trop faibles soit trop rapides entraînant constipation ou diarrhée), une sensibilité intestinale accrue , une micro-inflammation de l'intestin avec anomalies de la flore bactérienne. Certaines études pointent même du doigt le lien existant entre le syndrome de l’intestin perméable et des troubles psychiatriques tels que l’autisme, la dépression et la bipolarité. Beaucoup de personnes, dont de nombreux médecins, ont encore cette idée simpliste que l’on grossit parce que l’on mange trop de calories par rapport à celles consommées. 3. Rien de surprenant puisque la cause initiale est ailleurs, à savoir dans la muqueuse intestinale poreuse. Véritable must, le curcuma, anti-inflammatoire, protège la muqueuse intestinale et le microbiote. Des recherches fascinantes ont montré que l’équilibre de notre flore intestinal et sa diversité jouent un rôle déterminant dans le contrôle de notre poids. À privilégier aussi, la cannelle, la mélisse, l’anis étoilé, la menthe poivrée, le fenouil, l’aneth et le persil. Quand celui du bas va mal, celui du haut en subit les conséquences. Vérifiez votre boîte de réception ou vos indésirables afin de confirmer votre abonnement. Dans cet article, vous découvrirez les 10 principales causes d’une prise de poids inexpliquée et … Notre flore intestinale nous protège également contre les germes étrangers et communique avec notre système immunitaire jouant un rôle primordial dans le contrôle des allergies et des maladies auto-immunes (9). Le syndrome du colon irritable est souvent en relation avec une dysbiose ou un SIBO (29). Acné, eczéma, psoriasis, dermatite… malgré les crèmes et les médicaments, rien n’y fait. ... À défaut de pouvoir agir sur la cause, la prise en charge des colopathies vise à diminuer l’impact des troubles et leur retentissement sur la vie quotidienne. Magazine Premium created by c.bavota. Notre corps est une merveilleuse machine, dotée de grandes capacités d’autoguérison. Même une cure courte de 5 jours d’un antibiotique comme la ciprofloxacin détruit un tiers du microbiote intestinal avec comme résultat un déséquilibre de la flore et une diminution de la diversité des espèces. Une étude conduite à l’université de Los Angeles a montré que les gens ayant suivi un régime hypocalorique strict avaient perdu environ 5 à 10% de leur poids corporel sur une période de 6 mois toutefois la majorité reprenait le poids perdu sur une période de 4 ans (1). Ces problèmes résistent. Plusieurs études ont montrés que l’administration d’antibiotiques à faible dose pouvait favoriser l’obésité (22), dans une étude sur les souris, l’administration pendant seulement 6 semaines de faibles doses d’antibiotique  avait provoquer un gain de poids de 10 à 15% par rapport au groupe non traité (23). Il se caractérise par les symptômes suivants : Nous devons abandonner la croyance que le nombre de calories que nous mangeons est un facteur décisif à la perte de poids. Je ne sais plus quoi manger pour avoir une microbiote efficace … j’ai 54 ans . Assez répandu dans la population, il peut apparaître durant l'enfance, à l'adolescence ou à l'âge adulte. Le lait maternel va spécifiquement stimuler et nourrir la flore intestinale naissante. Rien de tel pour enrichir la biodiversité des bactéries, mais également augmenter la satiété tout en diminuant la consommation d’aliments «toxiques» sur la prise de poids comme les graisses et le sucre, à condition de miser sur la durée. Notre flore fécale est regroupée en 3 lignées phylogénétiques majeures : le groupe des Bacteroidetes, le groupe des Firmicutes et le groupe des Actinobacteria. Il faut éliminer tout ce qui peut être irritant ou trop difficile à digérer. Syndrome avec douleur et constipation. (7), à digérer les fibres des carbohydrates. On pourrait également reprocher à certaines personnes une vie trop sédentaire ne permettant pas de brûler leurs excès de calories. À l’heure actuelle, le meilleur moyen reste l’écoute que vous faites de votre corps. Autres incontournables, les plantes protectrices de la paroi intestinale : le thé vert, le lapacho, le rooibos, le ginkgo biloba, le chardon-marie, la réglisse et l’aloe vera. Cela participera à la reconstruction de la muqueuse de vos intestins. Conséquences ? En effet, l’énergie qu’on extrait de nos aliments dépend en grande partie du type de bactéries intestinales. 75008 PARIS. Il représente une biomasse d’environ 1 à 2 kg de bactéries dotées de multiples fonctions physiologiques qui assurent l’homéostasie et la santé de l’hôte. Il suffit de mettre en place ces 4 étapes. Voici quelques chiffres impressionnants pour nous aider à saisir l’importance de notre flore intestinale. Je suis entourée de nutritionnistes qui ne comprennent pas mon problème . Dans une autre étude publié dans Science en 2013, on a transplanté du matériel fécal de jumeaux humain, l’un gros l’autre maigre, sur des souris sans flore intestinal. Les enfants, aujourd’hui reçoivent des doses record d’antibiotiques. Certaines espèces de bactéries ont la capacité de produire ces acides gras volatils en excès et donc d’augmenter l’absorption des calories et des graisses, ceci est bien connu lors d’excès de Firmicutes (12) ou lors d’excès de bactéries de type  Methanobrevibacter smithi (13,14) constat que l’on observe chez les obèses ou les diabétiques (12). Vous pouvez l’aider à restaurer sa barrière protectrice. https://www.canada.ca/.../maladie-inflammatoire-intestin.html Toutefois, la recherche médicale actuelle semble focaliser son attention sur un nouveau facteur déterminant : le microbiote intestinal. Adoptez une alimentation hypotoxique. La perturbation de l’écosystème intestinal et la perte de la biodiversité bactérienne vont favoriser la pullulation de germes opportunistes. Sans oublier qu’il communique avec notre cerveau. La forme du ventre révèle s’il est question d’intestins gonflés par des gaz ou d’intestins remplis de restes alimentaires non digérés. Comment traiter un intestin irritable Ni hypocondriaques ni simulateurs, ceux qui souffrent d’un syndrome de l’intestin irritable doivent calmer leur stress digestif. Ne restez pas dans le doute. Une prise en charge diététique, des médicaments, mais aussi des techniques de relaxation peuvent les aider. En fait, les études montrent que la majorité des régimes hypocaloriques ne marchent pas. Ils vont de l’intolérance alimentaire à la prise de poids, en passant par l’acné, la dépression et les migraines. Comme le gaz est plus léger que l’air, un ventre rempli de gaz entraîne un … En résumé, ce que nous n’arrivons pas utiliser nous le stockons. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait. Le groupe qui a reçu le matériel fécal des souris obèses, a continué à prendre du poids par rapport à l’autre groupe, malgré des apports de nourriture et d’activité similaire (3). Découvrez les signes qui vous indiqueront si vous souffrez de l’intestin passoire. 11 rue Christophe Colomb Toute modification de l’un ou de l’autre de ces constituants est susceptible de perturber l’équilibre et le fonctionnement de l’ensemble. Dans notre intestin existe un écosystème complexe de centaines de milliards de microorganismes (bactéries, virus, levure) qui constituent le microbiote intestinal. Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Le syndrome du côlon irritable (SCI) est un trouble fréquent de l'intestin causant des douleurs abdominales, accompagnées de constipation, diarrhée, ou une alternance des deux. Bonjour, Privilégiez les aliments riches en oméga 3 (sardines, maquereau, saumon, œufs, légumes verts à feuilles). Ces constats scientifiques nous permettent de comprendre que notre flore intestinale joue un rôle décisif dans la gestion de notre poids. Il n’est donc pas toujours évident de déterminer la raison pour laquelle on a grossi. C’est une nouvelle piste qui se dessine pour le syndrome de l’intestin irritable, qui pourrait trouver sa genèse en partie dans une exposition trop élevée à l’aluminium. Le microbiote peut être altéré dès le début de la vie. Consultations en Micronutrition et Alimentation Santé, Par la suite, il devient de plus en plus difficile de perdre du poids en raison d’adaptation hormonal et métabolique (2). Les signes classiques du SIBO sont la présence de ballonnements, flatulences, douleurs et/ou distension abdominale, constipation ou diarrhées. Pourquoi grossit-t-on ? Différentes conditions de notre environnement (junk food, stress, intolérances alimentaires etc.) Mensonges Concernant le Syndrome de l’Intestin ou du Côlon Irritable … Nous verrons dans un prochain article que d’autres étapes sont nécessaires pour prendre en charge efficacement notre microbiote et retrouver une santé florissante. Je suis interressee a les connaitre pour moi même, Bonjour, Une mauvaise régulation des bactéries présentes dans l'intestin pouvait inciter notre corps à accumuler les kilos. À titre d’exemple, prévoyez pour le petit déjeuner un bol de flocons d’avoine avec un lait végétal et une compote. Le reflux gastro-œsophagien. Découvrez Brûleur Oméga, votre allié santé, Intolérances alimentaires (gluten, lactose), Troubles digestifs (ballonnement, nausée, constipation…). Elle est présente dans les protéines animales (viande, œufs, poissons). Une publication récente de 2016, en reprenant de nombreuses études d’observations, confirme la relation entre l’utilisation d’antibiotiques et le risque d’obésité et de diabète de type 2 (24). Il n’est plus capable de métaboliser les glucides, les lipides et protéines. Les intestins relâchés occupent davantage d’espace, ce qui se voit au tour de taille. Accueil | Santé | Santé intestinale | Intestin perméable : comment savoir si on en souffre ? Les selles sont alors dures et sèches. Pour le reste , je me ferai suivre à MTL par un spécialiste afin de m’assurer que je fais les bonnes choses pour maintenir un équilibre sain . Reflux acides, ballonnements, diarrhées, constipations, douleurs abdominales, SIBO (Small Intestinal Bacterial Overgrowth)… Tout trouble gastro-intestinal peut avoir comme origine un problème d’étanchéité de la barrière intestinale. En effet, comme toutes les autres fibres solubles, celles du konjac permettent de rééquilibrer et de purifier les intestins. et effectivement une amélioration du microbiote est nécessaire. Cette dysbiose peut favoriser une inflammation à bas bruit de la muqueuse intestinale entrainant une altération de la muqueuse intestinale. Souvent après une prise de poids, le corps cherche à maintenir un nouvel équilibre en régulant son thermostat interne (body weight set point). Une prise de poids ? Le syndrome de l’intestin irritable (SII), aussi appelé côlon irritable, est caractérisé par des symptômes tels que ballonnements, crampes, diarrhée, constipation et maux de ventre chroniques. peuvent favoriser un déséquilibre de notre microbiote intestinal. Malheureusement, le taux de césariennes augmente de façon exponentielle, aux USA, en 1965 ce taux était de 4,5%, actuellement il est d’environ 32 % (21) ce qui peut participer à l’augmentation de l’obésité ces dernières décennies. Les régimes protéinés semblent préserver la masse musculaire mais leur efficacité à long terme est mauvaise. « Toute maladie commence dans les intestins », a déclaré à juste titre Hippocrate. Les LPS vont activer certains récepteurs cellulaires (Toll-like) activant notre immunité innée et aussi favorisant l’insulino-résistance et l’obésité (25,26,27). Le syndrome de l'intestin irritable touche 5% de la population en France. En effet, on retrouve dans la viande du commerce des traces détectables d’antibiotiques qui impactent négativement la flore intestinal. Il s’agit des « mensonges concernant le syndrome de l’intestin ou du côlon irritable ». Ma recherche m'a pris de nombreuses années, mais elle m’a permis de découvrir quelque chose de très important que je veux partager avec vous maintenant. La souris obèse avec le régime riche en fibres a pu redevenir progressivement mince. la TSH, il faut également doser l’iode urinaire et la conversion T4lib-T3lib. Ainsi, certains nutritionnistes vont délivrer un message sur un facteur qui leur semble primordial tel que le contrôle de l’insulino-résistance et de la glycémie, d’autres vont se focaliser sur la réduction de l’inflammation ou l’amélioration de l’équilibre hormonal. 10 conseils alimentaires pour apaiser le côlon irritable Douleurs, constipation ou diarrhée ? Quand j’augmente mes calories et mes exercices , je prends 5 livres . La sérotonine, souvent appelée l’« hormone du bien-être », agit à la fois en tant qu’hormone et neurotransmetteur dans notre corps. Le reflux gastro-œsophagien est l’un des troubles digestifs qui influence la perte de poids. Les personnes souffrant d’intolérance ou d’hypersensibilité alimentaires (gluten, lait, œufs…) peuvent trouver la source de leur pathologie dans l’hyperperméabilité intestinale. Lors d’un déséquilibre de l’écosystème intestinal, il arrive que les bactéries opportunistes remontent vers l’intestin grêle depuis le gros intestin. Le remède est dans l’assiette : moins de facteurs agressifs, plus de facteurs protecteurs. Elles régularisent le transit en le favorisant ou au contraire en le ralentissant en fonction des besoins, un peu à la manière des fibres de psyllium. La moitié a reçu du matériel fécal de donneurs minces et l’autre moitié leurs propres selles. On a eu recours par le passé à plusieurs termes pour décrire le SCI : côlon irritable, colite chronique, colopathie fonctionnelle chronique, colite spasmodique ou trouble fonctionnel de l'intestin. Toutefois, l’efficacité et surtout la sûreté de cette approche à long terme n’ont pas encore été suffisamment étudiées. ==> Découvrez Brûleur Oméga, votre allié santé, Une pilule par jour suffit à vous faire paraitre plus jeune et à vous redonner force et vitalité, Politique de Confidentialité Quant aux probiotiques, ils sont présents dans les aliments fermentés comme la choucroute, le kéfir (de fruits), le kimchi (chou fermenté coréen), le miso (soja) et le kombucha (boisson). Généralement, on distingue 3 sous-catégoriesdu syndrome en fonction du type de symptômes principaux. Une hormone qui déclenche faim et fringales sucrées quand elle est présente en excès. Plusieurs études ont montré que la naissance par césarienne et l’allaitement avec du lait du commerce perturbent le développement d’une bonne flore intestinal augmentant par la suite le risque de développer diverses maladies (16, 17,18) ainsi que de favoriser le surpoids (19,20). Ingrédients biologiques : pourquoi faire ? © 2019 NutriSolution. D’un côté, ils autorisent le passage de certains éléments (eau, minéraux, nourriture digérée) vers notre organisme. Les perturbations hormonales sont également responsables d’un dérèglement du poids, on pense avant tout à une faiblesse de la thyroïde mais de nombreuses hormones sont également impliquées (insuline, leptine, ghréline etc..). Concrètement, nos intestins sont une gare de triage. Avec un colon irritable, il faut rechercher des intolérances alimentaires, une sensibilité au gluten Je reste à MTL . L’humeur maussade, la dépression, l’anxiété et même l’autisme sont associés à des taux de sérotonine modifiés. hormonale globale, la thyroide peut être en hypofonction, il ne suffit pas de doser Composé de quelques milliards de bonnes bactéries, ce microbiote est essentiel pour notre ligne et notre santé. Syndrome avec douleur et diarrhée. de l’état du microbiote et permet de mieux cibler la prise en charge, Bonjour , merci de m’avoir répondu . Les recherches n’en sont encore qu’au début. À midi, une galette de sarrasin garnie d’une tranche de jambon et d’un œuf, avec une salade. Le SIBO augmente la perméabilité intestinale, avec entrée d’endotoxines bactériennes dans le sang entrainant une cascade inflammatoire pouvant se solder par une prise de poids et de graisse viscérale. Nous allons maintenant nous pencher sur le rôle du microbiote dans notre santé afin de comprendre tous cela. N’oublions pas, cet organe est notre second cerveau. Afin d’atteindre votre poids cible, vous devrez consommer plus de calories tout au long de la journée. Intérêt de l’évaluation du stress oxydant, Notions de base à lire avant de commencer. Certains aliments qui traversent les intestins sont considérés comme des agresseurs. Tél: (+33)1 47 20 15 95 Définition syndrome de l’intestin irritable (ou Colopathie Fonctionnelle) – Critère de Rome IV, 2016 : « Un patient pourrait être atteint du syndrome de l’intestin irritable s’il connaît une douleur abdominale récurrente au moins une fois par semaine en moyenne depuis les trois derniers mois, et qu’elle est associée à au moins deux de ces critères : Si vous avez des problèmes de poids tenaces, vous souffrez peut-être de dysbiose intestinale, un déséquilibre dans les bactéries qui vivent dans votre intestin. Par exemple, nous ne pouvons pas digérer les fibres des aliments sans l’aide des bactéries qui s’en nourrissent. Il s’agit d’une formule simple tenant compte de l’apport calorique entrant et sortant. Le microbiote comprend environ 100 000 milliards de bactéries  réparties en environ 5000 espèces différentes composées de presque 5 millions de gènes (méta génome). Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire. En effet, notre métabolisme recherche constamment à maintenir son homéostasie interne malgré les fluctuations des conditions de son environnement. Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Se croyant attaqué, il provoquera diverses inflammations. Résistance à l’insuline, augmentation de la graisse viscérale et… kilos en trop. Ainsi que dans certains légumes cuits tels que les épinards, les champignons, asperges, les artichauts, les salsifis et les betteraves. Le SIBO est défini comme la présence de plus de 100 000 bactéries par millilitre de fluide de l’intestin grêle. Résultat, notre muqueuse intestinale est plus que malmenée. Cet écosystème agit également comme support à la détoxification de notre organisme et agit sur notre cerveau pouvant affecter notre humeur et réguler notre appétit (10). Vous trouverez ces prébiotiques dans : les oignons, les topinambours, les poireaux, l’ail, le fenouil, les asperges, les pommes, le kiwi, la chicorée, le pak-choï, la banane, la patate douce et le chocolat noir. Il influence ainsi nos humeurs, nos états d’âme et notre stress. Quant aux symptômes, ils sont variés. Mangez des légumes de saison, des algues, des huiles végétales de qualité, des céréales sans gluten, des fruits bio. Vous les trouverez dans les huiles végétales de première pression à froid (tournesol, lin, avocat, olive), les eaux minérales, les noix, les poissons (saumon, sardine, thon, hareng, foie de morue), les fruits de mer, les céréales complètes, le chocolat noir, le brocoli, les haricots verts, les champignons, les asperges, les carottes, le pak-choï, les poivrons, les oranges, les pamplemousses, les fraises, le cassis et les myrtilles. Pour information, des tests sont également vendus. L’autre problème, concerne l’ingestion régulière d’antibiotiques dans l’alimentation. Et pour cela, faites confiance à Brûleur Oméga ! Véritable barrière protectrice, ils protègent notre organisme des substances nocives que nous avalons. Je voudrais être suivie . Favorisez au maximum les cuissons douces (vapeur, papillote). également freiner le métabolisme, il faut exclure une insulinorésistance avec le test de HOMA. La quantité produite de ces acides gras à chaines courtes est primordiale, elle ne doit pas être ni insuffisante ni excessive. Quant aux symptômes, ils sont variés. Les symptômes sont associés à une perturbation de la défécation et une modification de la consistance et/ou de la fréquence des selles. Un excès de calories n'est pas le seul responsable de notre prise de poids. En raison de la paroi intestinale poreuse, votre système immunitaire est hyperactif. Notre alimentation a un impact déterminant sur l’activité microbienne de notre intestin. Je mange de façon exemplaire , fait bcp d’exercices , à un pois normal , mais un metabolisme malade qui entraîne une prise de poids à plus de 1500 calories par jour . On vous explique tout. Il provoque une sensation de brûlure inconfortable dans la poitrine, puisque les sucs acides retournent vers l’œsophage en raison de l’affaiblissement … Les preuves scientifiques s’accumulent pour démontrer que ces altérations du microbiote favorisent la prise de poids et l’obésité (11). Le traitement est adapté aux symptômes de chaque patient. Mais comment ces perturbations du microbiote sont-elles possibles ? J’ai faim , je me prive et j’ai 10 livres de trop en permanence. Syndrome avec douleur, diarrhée et constipation. De plus, ce poisson contient de la vitamine D et du magnésium, deux éléments parfaits pour éviter les troubles intestinaux et pour améliorer l’absorption de calcium. Un intestin perméable engendre une difficulté d’assimilation des nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Petit Prélude De Bach, Château De Cassan à Vendre, Harcelée Film Complet, Maison à Rénover Bord De Mer Morbihan, Texte En Vers Mots Fléchés, Antonyme De Sobre, Le Serveur Rpc N'est Pas Disponible Au Demarrage, C'est Pas Sorcier Animaux Zoo,